Centre de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique à Tours
2, allée du Manoir - 37000 Tours - Tél. : 02 47 05 38 46

Lifting des cuisses

Le lifting des cuisses est une intervention chirurgicale qui permet de retendre la peau de la face interne des cuisses et d'enlever une partie de la peau excédentaire et/ou abimée. Lorsque cette peau est chirurgicalement enlevée de l’intérieur ou de la partie postérieure de la cuisse, il s’agit d’un lifting des cuisses. Cette chirurgie s’impose lorsque ces excédents ne peuvent pas être éliminés avec la lipoaspiration.

 

Indications


Cette opération s’adresse aux patientes ayant un relâchement de la face interne des cuisses pouvant entraîner une gêne par frottement des cuisses entre elles et macération des plis. Ce relâchement peut être dû à un amaigrissement, à une grossesse ou à l’âge. Ce type de lifting est conseillé quand la peau a perdu son élasticité au niveau des cuisses, des hanches ou des fesses.


Si la liposuccion supprime l'excès de graisse, elle n'enlève pas l'excès de peau. C'est pour cela que l'on a recours au lifting des cuisses qui consiste à retirer à la hauteur du pli de l'aine, la graisse et aussi la peau. Ce lifting a un effet tenseur sur les cuisses.

 

Gestes et voies opératoires


Dans un premier temps, le chirurgien élimine les peaux excédentaires de l'entre-jambes. Il retend ensuite naturellement la peau de l'intérieur des cuisses. Le lifting des cuisses est très souvent associé à une liposuccion des cuisses qui est pratiquée dans un temps opératoire précédent en cas de surcharge. La cicatrice est soit cachée dans le pli de l’aine : c’est le lifting concentrique de face interne de cuisse indiqué en cas d’excès de peau modéré puisque n’agit que sur la partie haute de la cuisse, soit verticale sur toute la hauteur de la face interne de la cuisse : cette technique est efficace sur toute la longueur de la cuisse mais la cicatrice est visible. Elle est donc avant tout indiquée après les pertes de poids massives ayant entraîné un excès de peau très important.


L’intervention dure deux heures environ, suivant le programme d'intervention (lifting seul ou avec liposcuplture) sous anesthésie générales avec une hospitalisation de 2 à 4 jours. Les résultats s’apprécient au bout de 3 mois.

 

Suites opératoires


La guérison requiert de trois à quatre semaines et le retour aux activités normales nécessite de deux à quatre semaines. Des pansements quotidiens sont nécessaires pendant au moins 15 jours ainsi que le port d’un panty ou d’un collant de contension pendant un ou deux mois. Les douleurs sont en règle générale peu importantes, limitées à quelques tiraillements. Les ecchymoses et l’enflure disparaissent habituellement au bout d’un mois. La pratique du sport est interdite pendant deux mois.


Le séjour en clinique ou à l’hôpital dure environ 24 heures. Un pansement est appliqué durant quinze jours. La personne opérée doit collaborer étroitement en laissant ses jambes entièrement au repos et ne marchant que pour répondre à des besoins essentiels au cours des premiers jours. Elle doit aussi s’asseoir avec délicatesse afin de protéger les sutures. Les douches quotidiennes sont autorisées durant la période de convalescence.

 

Risques et complications


Les risques incluent de l’enflure oedème, des ecchymoses, des saignements, de l’infection, des cicatrices et des engourdissements qui peuvent être permanents. La nécessité de retouches fait partie des complications les plus couramment observées. Les accidents thrombo-emboliques (phlébite, embolie pulmonaire), bien que globalement assez rares après ce type d’intervention, sont parmi les plus redoutables.