Centre de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique à Tours
2, allée du Manoir - 37000 Tours - Tél. : 02 47 05 38 46

Traitement de l'affaissement des volumes du visage par injection d'acide hyaluronique réticulé 

Les altérations cutanées associées au relâchement cutané des tissus lié au vieillissement sont responsables de l’apparition de rides et de sillons qui s’impriment sur le visage, lui donnant un aspect triste et fatigue. Elles provoquent également la perte de tonicité et le relâchement de la peau du visage vers le bas. Utilisés pour recréer le naturel volumétrique du visage, les acides hyaluroniques à haute viscosité, dits « volumateurs » sont capables de le resculpter sans aucune sur-correction proposant ainsi une alternative douce à la chirurgie.

 

L’injection d’un acide hyaluronique volumateur permet de créer un soutien et une meilleure tension du visage pour un résultat obtenu en seulement quelques minutes. Les joues sont repulpées, l’épaisseur de la peau est augmentée, les pommettes et le menton sont redessinés pour un résultat immédiat optimisé à long terme.

 

Indications


L'acide hyaluronique, naturellement présent dans tous les organismes vivants, constitue une composante universelle de l'espace entre les cellules des tissus du corps : l'espace extracellulaire. Il peut retenir 500 fois son volume dans l'eau, il regonfle la peau et l'hydrate intensément de l'intérieur. Cette propriété hydratante non seulement aide la peau à conserver une apparence plus ferme, mais aide aussi au transport des nutriments essentiels dans la circulation sanguine jusqu'aux cellules de la peau. Il s’agit du même liquide que l’on retrouve dans nos articulations, sauf qu’il est plus concentré sous forme de gel. Produit de remodelage par excellence, l'acide hyaluronique est plus ou moins « réticulé », c'est-à-dire densifié, selon l'effet recherché. L’acide hyaluronique faiblement réticulé est destiné aux rides très superficielles (ridules). Il présente l’avantage de ne pas se mettre en amas, car il est très fluide, évinçant donc les risques de granulomes. L’acide hyaluronique plus réticulé est utilisé pour les rides profondes uniquement sinon il risquerait de provoquer des granulomes. L’acide hyaluronique fortement réticulé est à utiliser en profondeur pour donner du volume à une zone précise du visage (menton, pommettes, angles mandibulaires).

 

Gestes et séances


L’acide hyaluronique est injecté dans le derme profond ou en sous cutané afin de stimuler la production du collagène et de l’élastine. Pour un effet volumateur avec un produit plus compact on utilisera des microcanules à bout mousse, moins agressives sur les tissus sous cutanés.
Sa concentration dépend de la partie du visage à traiter. Il est préférable de faire une anesthésie locale. Dans la majorité des cas, on utilisera non seulement une crème topique mais l’injection de xylocaïne 2% associé ou non à de l’épinéphrine un vasoconstricteur qui a tendance à empêcher la formation d’ecchymose. Certains produits contiennent à même la seringue l’anesthésiant, la lidocaïne.
Le produit peut être utilisé en combinaison avec un traitement de Botox. Alors que le Botox atténue ou efface les rides d’expression, l’acide hyaluronique les comble ou encore remodèle les formes du visage.

 

Suites


L’Acide Hyaluronique est totalement biodégradable en 8 à 12 mois. Les plus volumateurs se dégradent en 18 à 24 mois.
Les patients peuvent reprendre leurs activités tout de suite après la séance. Le résultat final s’obtient entre 10 jours à 1 mois. Une à deux séances suffisent pour obtenir une correction optimale. Produit naturel, l’Acide Hyaluronique est très bien tolérés par le corps humain. Des petites ecchymoses, de l’enflure ou de légères rougeurs peuvent apparaître lors de la séance. Dans les heures qui suivent l’injection, l’enflure peut s’accentuer durant une période de 3 à 4 jours pour ensuite disparaître.

 

Contre-indications


Les injections d’acide hyaluronique sont contre indiquées chez les personnes souffrant de maladies auto-immunes et d’herpés.
Les injections sont également impossibles dans des zones traitées auparavant par des produits non résorbables.